xannadu

Le blog littéraire de Yann Frat dramatique auteur

31 mai 2011

01/2006 - 06/2011 : Rip Canalblog...

Et voilà...

Et voilà ce coup ci c'est fini pour ce blog là, sous cette forme là, sur cette plate forme là...

Évidemment on se rassure je n'arrette pas la blogophere (moi vivant? jamais!) mais je change de crémerie et au bout de 8 ans de blog (j'en avais un autre avant, je blogue depuis 2004, si...), au bout de plus de 10 ans sur le net (j'y ai débarqué au début des années 2000, je suis un tyrannosaurus rex du haut débit...) j'ai décidé enfin de m'offrir un espace rien qu'à moi:

Yannfrat.com

Alors donc voilà fini pour ici...

5 ans 1/2 quand même... Une tranche de vie étrange où je me suis énormément cherché (et pas souvent trouvé), ou j'ai rencontré un nombre sidérant de gens, discuté avec des centaines d'autres, boudé aussi pendant presque 1 an, devenu une web star éclair aussi avant de tout lâcher... Bref 5 ans quoi...

Avant de partir je voulais quand même dire un grand merci à tous ceux que j'ai croisé ici, que je les ai revu ensuite ou non, qu'on se soit engueulé ou non, qu'on se soit payé un café ou non, qu'on se soit compris... ou non ;)

J'espere tous vous retrouver dans mon nouveau chez moi qui prendra vraiment vie au 01 octobre 2011...

A très bientôt donc!!

Yann Frat

Ps Le dernier mot, quand même, à stanley... ;)

 

Posté par xannadu à 15:54 - Permalien [#]

04 avril 2011

Les frat ont du talent!

Je ne suis pour rien dans ce film qui date de 2008...

 


Frat par Esma-Movie

...

Et pourtant la frat-touch est parfaitement là...

C'est drole de le retrouver rmaintenant...

Enfin, moi je trouve...

 

Posté par xannadu à 07:47 - Permalien [#]

01 avril 2011

La grande discussion du week end n°24

Et oui c'est vendredi, pas encore le week-end mais presque et on n'a pas envie d'être sérieux... Ou alors c'est le week-end et tous les autres blogs sont morts ALORS que pour une fois vous avez du temps devant vous... Mais pas de panique car Yann est là avec "La grande discussion du week-end"
Le concept est donc simple, je pose une question extraite du jeu "la boite à discussions" de chez marabout, j'y réponds et c'est à votre tour...

Bon alors c'est parti, question n°24 :

A votre avis quelle a été l'enfance de Yann Frat?

Vient-il d'un milieu... Prolétaire, Petit bourgeois, grand bourgeois, noble?

Habitait-il... En hlm, en apartement, en pavillon, en manoir, hara, en chateau?

Ou ça... A paris (quel arondisement) ? En province (quel coin...) ? A l'etranger?

Question subsidiaire enfin: 

Quelle était la profession de ses parents (pour les beaux parents on verra plus tard ;)) )


Les réponses de ceux qui savent seront evidemment sucrées... Faut pas deconner... Je ne suis pas là pour faire des révélation mais juste pour voir un peu ce que je dégage derriere un clavier...

Allez c'est à vous, lachez vous!!! (de toute façon "carré viiip" est fini alors...) 

;))

 

Posté par xannadu à 15:45 - La grande discussion du week-end - Permalien [#]

25 mars 2011

La grande discussion du week-end n°23

Et oui c'est vendredi, pas encore le week-end mais presque et on n'a pas envie d'être sérieux... Ou alors c'est le week-end et tous les autres blogs sont morts ALORS que pour une fois vous avez du temps devant vous... Mais pas de panique car Yann est là avec "La grande discussion du week-end"
Le concept est donc simple, je pose une question extraite du jeu "la boite à discussions" de chez marabout, j'y réponds et c'est à votre tour...

Bon alors c'est parti, question n°23 :

Si vous aviez un perroquet que lui aprendriez-vous?

Un seul mot, mon préféré, celui que je répéte tout le temps : konasss !!!

Je l'entends déjà hurler dans mon entrée, à ma place "konasss, konassss, que des konassss !!!!"

;))))

Et vous?

Posté par xannadu à 08:05 - Permalien [#]

20 mars 2011

Black Swann

Cela fait bien longtemps que je n'avais pas parlé de films ici, pour la bonne et simple raison que je n'en vois plus que très peu en salle depuis que ... et puis aucun ne m'avait vraiment emballé depuis longtemps pour tout dire... mais là oui !



Pour la faire courte je vais aller droit au but: il y a deux niveaux de lectures dans ce film et c'est évidemment le second qui m'a le plus touché...

Premier niveau : Une femme, danseuse, se retrouve à devoir jouer le rôle à la fois du cygne blanc et du cygne noir dans un ballet. Problème, sa vie est lisse et rangée, parfaite comme celle d'une danseuse de porcelaine... Elle n'a donc rien à donner pour nourrir le cygne noir. Peu à peu cette obsession pour ce rôle va la rendre dingue et elle va basculer dans une folie pure, schizophrénique, inquiétante, à base d'hallucinations et de dysmorphie, de paranoïa et de violence... Jusqu'au bout du bout de la fin de l'hallucination...
Ce premier niveau donne donc déjà un bon film inquiétant et bien joué...

Second niveau : Une artiste, (ici c'est une danseuse mais ça, pourrait être un acteur... ou un auteur par exemple) travaille pour incarner un personnage qui la dépasse. Comme dans tout travail artistique les limites entre début et fin du travail se brouillent alors dans une bouillie épaisse où l'on ne sait plus qui est le personnage et qui est l'artiste qui le créé... Un artiste nourrit toujours un personnage... Mais parfois aussi le personnage finit par de bouffer l'artiste...
Et c'est exactement alors de ça que Black Swann parle, de cette dialectique de dingue qu'entretient tout artiste sincère avec ses personnages (oui ok soyons francs: de la dialectique de dingue que j'entretiens avec tous mes personnages dont il m'est déjà arrivé d'oublier (!) qu'ils n'existaient pas vraiment et que je ne les avaient jamais croisé...;))) (oui bon...). Mais qui sont-ils vraiment ces personnages? D'où viennent-ils? Pourquoi croisent-ils votre vie et surtout quelles traces laissent ils en partant... Si ils partent un jour bien sûr?.. 

Naviguant donc en permanence entre ses deux niveaux, entre le thriller fantastique bas du front et la thèse sur la schizophrénique création, le film m'a emmené entre ces deux eaux, peur et réflexion calme, angoisse viscérale et maitrise intellectuelle, simple visite externe  et projection interne évidemment...

Inutile de dire donc pour conclure que je l'ai vraiment beaucoup aimé...puisqu'il m'a à la fois diverti (à me coller sur le fauteuil) et fait réfléchir, ému presque parfois...
...
...
Cela dit, vous aviez compris non ? ;))

Posté par xannadu à 15:44 - Cinema - Permalien [#]


Fin »